Rechercher
  • Christophe BICHON

Nous sommes UN

"Nous sommes UN"


Hors contexte, c'est une phrase qui pourrait avoir l'air absurde.


Mais, pour moi, elle exprime beaucoup de choses concernant la nature, la place de l'homme vis-à-vis de la nature et dans la nature.

Cette phrase, c'est un message que j'avais reçu du monde végétal et, pour une fois, pas d'une plante particulière, ni d'un arbre particulier mais d'un lieu.

C'était au mois de mars dans les premiers jours du confinement de 2020. Un vent froid soufflait de l'est. Je m'étais mis à l'abri de quelques arbres, au soleil, dans une petite clairière, sur une butte à côté d'un étang. J'ai fait la place en moi pour être réceptif, accueillir ce qui pouvait venir de ce qui était autour de moi.

Assis sur un bout de bois, je restais dans la contemplation des premiers coucous, des pâquerettes, des jonquilles, des pulmonaires et des arbres qui commencaient à bourgeonner.

Comme souvent, dans cet état, je suis traversé par des émotions, une joie, une paix profondes qui se manifestent parfois par quelques larmes qui coulent, tout particulièrement de mon œil droit.

Perdu dans cette présence à ce qui m'entourait, une phrase s'est présentée à mon esprit, avec force, clarté, et évidence: « nous sommes UN ».

Par la suite, je n'ai même pas noté cette phrase dans mon carnet, la trouvant anodine, banale.

Pourtant, avec le recul, elle résume tout en ce qui concerne la relation à la nature telle que je la conçois.

Tout ce qui nous entoure, tout ce qui existe est, d'un point de vue spirituel, exactement de la même nature que nous.

Au-delà des apparences physiques, des manifestations visibles, c'est la même énergie, la même nature profonde qui se manifeste dans toute chose, dans toute plante, toute pierre, tout animal, tout nuage... etc.


Et parce que la nature profonde de toute chose est identique ("Nous sommes UN"), nous pouvons entrer en relation avec elle quand


on se place au niveau de l'âme.

Pour nous, les humains, se placer au niveau de l'âme, c'est laisser notre cœur s'exprimer, s'ouvrir (et laisser notre mental de côté...). La communication devient alors possible avec la nature, avec tout ce qui nous entoure.



27 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout